Il était prévu que je ne respecte pas mon plan initial de voyage, mais je l'ai malheureusement fait au détriment de ces deux pays. Je ne peux vraiment pas dire que j'ai fait le Paraguay et l'Uruguay, mais j'ai tout de même tenu à en dire 2 mots...

As planned, I couldn't respect my travel plan as I decided to be flexible enough to add few days in a location I liked or change the steps I planned. The victims of this flexibility: Paraguay and Uruguay where I didn't spend enough time, but I still wanted to say few words about them...



paraguay

Mon séjour au Paraguay peut se résumer en quelques photos :

If I had to talk about my own experience in Paraguay, I'd sum it up in a few pictures:




J'ai en effet passé 3 jours entre cliniques et repos au hostel à cause d'une infection méchante d'une piqure de moustique et d'un kyste de la taille d'une balle de ping-pong, mais j'ai tout de même tenu à vous donner mes impressions générales d'Asunción. (Je vous rassure, ça va mieux depuis :) )

J'ai débarqué à la base parce que personne ne me conseillait de venir ici, mais je ne serais finalement même pas capable de vérifier les raisons du manque d'engouement des voyageurs vis-à-vis du Paraguay.

I spent 3 days in Asunción between the hospital and my hostel because of an infected spot due to a mosquito bite on my ankle and a ping-pong ball sized cyst. However, I wanted to tell you how I felt about Asunción. (I feel much better since then)

I actually came here because nobody advised me to, but I couldn't figure out myself the reasons why travellers don't consider Paraguay.


Mes impressions/My insights

  • Si je devais faire le lien entre Asunción et une ville Marocaine, la première qui me vient à l'esprit est Kénitra : adorée par ses habitants, mais les visiteurs ont vite fait le tour et s'ennuient assez rapidement.
  • Avec 150€ en poche, on est déjà millionnaire... Il ne faut pas se tromper avec tous les '0' dans leurs billets (1€ = 6 500 Guaranis)
  • Ce n'est pas la peine de marcher jusqu'à l'arrêt de bus. Il n'y en a pas. Ils s'arrêtent là où on leur fait signe de s'arrêter. C'est cool quand tu veux monter, mais une fois dedans, ça devient vite barbant de s'arrêter tous les 15 mètres. :)
  • Plusieurs avenues principales et grandes artères d'Asunción portent des noms de villes ou de pays (Brasil, Estados Unidos, España, Montevideo, Roma etc.)
  • If i had to compare Asunción to a city in Morocco, I'd probably pick Kenitra: loved by its inhabitants but visitors get easily bored.
  • If you wanna be a millionnaire quickly, come to Paraguay with 150€... (1€=6 500 Guaranis)
  • No need to walk to the bus stop: there is no bus stop. You just wave to the driver and he would stop wherever you are. It feels good when you want to take the bus, but once you're in it, it's annoying to stop every 15 meters.
  • Many main roads are called after countries and cities (Brazil, USA, Spain, Montevideo, Rome, Milan etc.)

Téréré

  • Les gens (principalement les chauffeurs de bus/taxi, infirmières et médecins) que j'ai rencontré sont d'une extrême gentillesse et d'un sang froid impressionnant. Je pense que leur secret réside dans le verre en corne de vache dont ils boivent le contenu à longueur de journée : Téréré est la boisson la plus populaire au Paraguay; il s'agit d'eau fraiche qu'il versent sur un mélanges d'herbes (yerba mate) et la boivent à l'aide d'une paille contenant une mini passoire.
  • People (especially bus and taxi drivers, nurses and doctors) I met are really kind and calm. I think it is because of what they drink during the whole day in their cow horn shaped glass: Teréré is the National drink, cold water poured on some herbs and they drink it with a filtered straw, and theeeey love it!

Je crois en général qu'on peut forcer le destin, qu'avec de la persévérance on y arrive toujours, mais le sort s'est tellement acharné sur moi (médicalement) au Paraguay que j'ai décidé de ne pas résister. Il m'a clairement fait comprendre que la visite du Paraguay, ce sera pas pour cette fois-ci; C'était peut-être un signe que j'aurais dû consacrer plus que 5 jours :)

 

I usually strongly believe that we can change our destiny if we are resilient, but I have to admit fate has won this time, and I decided not to resist.

It was maybe a way to tell me I should come back to Paraguay and plan more than 5 days :)



Uruguay

12h Chrono dans la petite ville de Colonia del Sacramento, à 45km de Buenos Aires de l'autre côté du Rio Plata (1h15 en Ferry).

Le charme de la ville lui vient notamment de sa double culture portugaise et Espagnole du fait que les deux pays se la sont arrachés pendant plusieurs années. Les propriétaires de la plupart des maisons n'ont d'ailleurs pas le droit de changer la façade de leur bien pour préserver l'authenticité de la ville et cette double culture hispano-portugaise. 

Elle fait partie de l'Uruguay depuis son indépendance en 1825.

I spent 1 day in Colonia del Sacramento,  which is 45km far from buenos Aires (1h15 by ferry) on the other side of the Rio Plata.

Spanish and Portuguese have fought for the control of this city during decades, and each one had an architectural impact on the buildings and the streets.

By the way, many house owners don't have the right to change their facades to save this heritage.

It's part of the independent Uruguay since 1825.


Les chiens errants de colonia/colonia's stray dogs

En Amérique du Sud, les chiens errants sont propriétaires des rues. Ils suivent les passants partout où ils vont, mais à Colonia del Sacramento, ils sont connus pour leur obsession des voitures qu'ils suivent en essayant parfois de leur mordre les pneus.

In South America, stray dogs own the streets. They would follow you peacefully wherever you go, but in Colonia, they are known to follow and bark at the cars, trying to bite the tyres sometimes.